Islam-science

Forum sur l'échange des connaissances, où l'on peut trouver la réponse aux questions que l'on se pose.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malik ibn Dinar

Aller en bas 
AuteurMessage
Safiya
Admin
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Malik ibn Dinar   Dim 18 Mai - 17:41

Bismi-LLAH ar Rahman ar Rahim

--------------------------------------------------------------------------------

J'ai entendu une histoire tres interressante à la mosquée aujourdhui ,voici le recit:

c'est l'histoire de Malik Ibn Dinar , il est connu pour être un grand savant extrêmement érudit de l'islam, chaste et pieux.....

Pourtant, il raconte lui-même qu'avant sa rémission, il était un grand libertin, dévergondé, ayant à son actif d'innombrables péchés. Jusqu'au jour où il remarqua dans un souk cet homme qui suppliait le marchand de lui céder à prix modéré quelques confiseries qu'il voulait acheter pour ses trois filles.

Et, à ce propos, vous savez que notre prophète, que la paix et le salut lui soient accordés, nous a appris que l'homme qui a trois filles, dont il prend soin, en leur donnant une bonne éducation et en les rendant heureuses, mérite, pour cette action, d'accéder au paradis_

Malek poursuit son récit en disant que, des sentiments d'affection pour les filles envahirent son cœur, ce qui le poussa à se jeter sur le marchand, qu’il frappa, lui prit les confiseries et les remit au pauvre père. Il se sentit tout de même coupable; c'est pourquoi il dit au père:" demande à tes filles de prier pour moi".

Ensuite, poursuivit-il, je me suis demandé pourquoi ne pas me marier, pour avoir des filles, mais qui voudrait de moi, tout le monde me déteste."

Il se dirigea vers le marché des esclaves, en acheta une qu'il libéra puis la prit comme épouse; elle lui donna alors une fille, Fatima, qu'il aima énormément, à tel point, disait-il, à ce propos:" plus Fatima grandissait, plus mon amour pour elle et mon désir de faire du bien grandissaient, plus le mal qui remplissait mon cœur se dissipait faisant place à des sentiments bienfaisants de bonté.

Ainsi, comme si Dieu l'inspirait, mon enfant Fatima venait à moi, alors que je m'enivrais, et essayait d'éloigner le verre de vin, m'empêchant ainsi de boire. Hélas, elle mourut à l'âge de trois ans. Par désespoir, je succombais davantage dans l'ivresse; et un jour, où je buvais comme je ne l'avais jamais encore fait auparavant, je bus jusqu'à me soûler et basculer dans le sommeil de l'inconscience.

C'est alors que je rêvais du jour du jugement et j'entendis les appels pour comparaître devant le créateur; je vis les gens trembler d'effroi. Je tremblais aussi à l'appel de mon nom et je vis un grand serpent m'attaquer, je courus pour le fuir, il me poursuivait toujours; j'arrivais auprès d'un vieil homme, très faible, je lui dis" ne pouvez-vous pas venir à mon secours ?", il répondit qu'il était trop vieux et trop faible pour le faire. "Essaie de courir vers cette direction pour éviter le serpent". Je courus, mais ce furent les flammes d'un feu puissant qui m'accueillirent, je me dis alors:" Je fuis le serpent pour me jeter dans les flammes? Je retournais sur mes pas avec, toujours le serpent à mes trousses, prêt à me dévorer. Je retrouvais le vieil homme qui me recommanda de courir vers la montagne, peut être qu'elle me sauverait du serpent. Je courus, toujours poursuivi par le reptile ...

c'est alors que j'entendis un groupe d'enfants appeler Fatima à mon secours. Ma fille vint alors, me serra avec sa main droite et renvoya le serpent avec la gauche, puis s'assit sur mes genoux, comme elle le faisait quand elle était encore en vie; elle commença alors à me parler, alors que je tremblais d'effroi :

"dites-moi père, :" Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allah?" puis je commençais à lui poser une série de questions; elle m'apprit alors que le serpent symbolisait toutes mes mauvaises actions, que j'ai aidé à grandir à tel point qu'elles ont failli me dévorer. Tandis que le vieillard faible et sénile, symbolisait le peu d'actions édifiantes commises dans ma vie, affaibli davantage par le manque de bonnes actions et l'absence du désir et la volonté d'en faire.

Et sachez père, que si je n'étais pas morte, continua Fatima, vous n'auriez jamais accédé au paradis, et elle ajouta :" Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allah "

Je me réveillais alors en répétant: "le temps est venu seigneur, le temps est venu….".

Je me suis levé, j'ai fait mes ablutions, et parti à la mosquée, faire la prière de l'aube.

Et l'imam de la mosquée de lire :"Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allah». Et à partir de ce jour-là, Malik Ibn Dinar connut irrémédiablement la repentance.

Alors pour ce mois beni , je vous prie, au nom d’Allah, d’invoquer de nouveau l'intention de nous repentir et d'entamer un pacte nouveau avec notre bon seigneur.

wasalam

Source : Bladi.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barakat.forumdediscussions.com
 
Malik ibn Dinar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le comportements des Salafs
» Le repenti Malik bin Dinar
» ??? ???? ?????? ???? / Commentaire du Muwatta' de l'Imam Malik
» Imam Malik
» "Le Millier" de l'Imam Ibn Malik / ????? ?????? ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam-science :: Divers :: Histoires vraies-
Sauter vers: