Islam-science

Forum sur l'échange des connaissances, où l'on peut trouver la réponse aux questions que l'on se pose.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cinq œuvres font partie de la piété filiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Safiya
Admin
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Cinq œuvres font partie de la piété filiale   Mer 7 Mai - 9:08

Bismi_LLAH ar Rahman ar Rahim

Q : Comment exprime-t-on la bienfaisance envers les parents ? Est-il possible de faire une cUmra (petit pèlerinage) pour l’un des deux, sachant qu’il l’avait déjà fait ?


R : La piété filiale signifie tous les actes de bienfaisance envers les parents, et cela s’exprime par la dépense pour eux, le respect, les services rendus, et ceci est obligatoire. Rompre les liens de parenté consiste à bafouer ce droit et ceci est un des grands péchés. La bienfaisance envers eux de leur vivant est le fait d’être généreux envers eux, aimable et serviable. Après leur mort, cela se traduit par les invocations, l’imploration du pardon d’Allah pour eux, l’exécution de leur testament, la générosité envers leurs amis et préserver leurs propres liens familiaux. Ce sont les cinq actes de bienfaisance après leur mort.

Faire l’aumône pour eux est permis, cependant, il ne faut pas ordonner au fils de faire l’aumône, mais lui dire seulement que cela est permis. Sinon, faire des invocations pour eux est préférable, conformément au hadith du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui :



« Une fois que le fils d’Adam est mort, ses œuvres sont interrompues sauf trois : l’aumône dans les choses durables, une science bénéfique propagée, ou un fils pieux qui fait des invocations en sa faveur. »1



Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a cité l’invocation à la place de l’œuvre pour mettre en évidence qu’elle est meilleure que l’aumône, pour le mort, que d’effectuer une cUmra, de lire le Coran, ou de prier pour eux, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, ne peut délaisser une chose pour une autre moins bonne. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, montre ce qui est la meilleure œuvre à faire, et en même temps, il montre que la chose de moindre mérite est autorisée. Nous avons un exemple dans le hadith de Sacd ibn ‘Ubâda, lorsqu’il demanda au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, la permission de faire l’aumône pour sa mère, ce qu’il lui accorda.2 Dans un autre hadith, un homme vint voir le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, en disant : « Ô Messager d’Allah, ma mère est morte subitement et je pense que si elle avait pu parler, elle m’aurait ordonné de faire l’aumône. Puis-je alors le faire à sa place ? » Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, lui dit : « Oui. »3

En conclusion, je conseille à ce frère de multiplier les invocations pour ses parents, au lieu de faire une cUmra, des aumônes ou toute autre chose, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, nous a conseillé l’invocation. Toutefois, il n’est pas interdit de faire l’aumône, la cUmra, la prière ou la lecture du Coran pour eux. Par contre, s’ils n’ont pas effectué de cUmra ou de pèlerinage, certains savants disent qu’effectuer ce pilier pour eux est préférable à l’invocation. Et Allah est le Plus Savant.



Fatwa de cheikh Otheimine

Kitâb ud-Dacwa (5), (2/148-149)

Fatawaislam.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barakat.forumdediscussions.com
 
Cinq œuvres font partie de la piété filiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus est mon roc
» L'âme de l'Église et l'Église visible.
» Les Témoins de Jéovah
» Phénomènes étranges
» 3 choses font partie du bonheur du fils d'Adam...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam-science :: Islam : base de connaissance :: Fatwas-
Sauter vers: