Islam-science

Forum sur l'échange des connaissances, où l'on peut trouver la réponse aux questions que l'on se pose.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La prière du Docteur Mohammed Mahmud Ghali

Aller en bas 
AuteurMessage
Safiya
Admin
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: La prière du Docteur Mohammed Mahmud Ghali   Mer 18 Fév - 22:22

La Prière



Les savants distinguent deux catégories de prière.


a) Le du`â’ : il s’agit d’une
supplication ou d’une invocation adressée à Dieu. Cette prière privée
et individuelle n’est soumise à aucune réglementation. Le croyant peut
la prononcer debout, assis ou couché.


b) La salâh ou prière
rituelle fixée au nombre de cinq par jour, doit être accomplie à ses
heures canoniques et requiert des ablutions. Elle comprend des
inclinations, des génuflexions et des prosternations.


Outre cette prière rituelle obligatoire, le croyant
peut accomplir des prières surérogatoires, à n’importe quel moment du
jour ou de la nuit.




Les Ablutions




Les ablutions, ou purification
rituelle, consistent à laver certaines parties du corps. Elles sont
obligatoires pour accomplir la prière. On peut les définir aussi comme
étant une purification de toute impureté.


Les conditions requises pour la validité des ablutions sont comme suit :


  1. La foi (croire en Dieu et en Son Prophète).
  2. La jouissance des facultés mentales.
  3. La puberté.
  4. La possibilité d’utiliser un agent purificateur (l’eau).
  5. La présence de cet agent (fontaine, ruisseau, etc.).
  6. L’absence de toute impureté majeure
    occasionnée par les rapports sexuels, la pollution nocturne, les
    menstrues ou l’accouchement.

  7. L’intention.



Il y a trois sortes d’ablutions :


a) Le Wudû’ ou ablutions
mineures (purification d’une impureté mineure provoquée par un contact
malpropre, ou la satisfaction des besoins naturels).


b) Le Ghusl ou ablutions majeures (purification d’une impureté majeure).


c) Le Tayammum ou lustration pulvérale (en l’absence d’eau).



Le Wudû’ ou ablutions mineures



Le Wudû’ consiste à :


  1. Se laver d’abord les mains jusqu’aux poignets.
  2. Se rincer la bouche (3 fois).
  3. Se rincer le nez (3 fois).
  4. Se laver le visage (3 fois).
  5. Se laver le bras droit jusqu’au coude (3 fois).
  6. Se laver le bras gauche jusqu’au coude (3 fois).
  7. Passer la main mouillée sur la tête (1 fois).
  8. Se laver les oreilles (1 fois).
  9. Se laver le cou (1 fois) [1].
  10. Laver le pied droit jusqu’à la cheville (3 fois).
  11. Laver le pied gauche jusqu’à la cheville (3 fois).



En terminant les ablutions, on prononce la profession de foi : "J’atteste qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Muhammad est Son Serviteur et Prophète".

Le Ghusl ou ablutions majeures



Le Ghusl se fait après une impureté majeure.


Le Tayammum ou lustration pulvérale



Le Tayammum consiste à poser les mains sur du sable pur 2 fois.


Après la première fois, on passe les deux mains sur le visage.


Après
la seconde, on passe la main gauche sur l’avant-bras droit depuis le
coude jusqu’au revers de la main droite, puis on passe la main droite
sur l’avant-bras gauche depuis le coude jusqu’au revers de la main
gauche.


Les conditions requises pour la validité des lustrations pulvérales sont :


a) Le passage des mains sur le visage et les avant-bras.


b) La possibilité d’avoir du sable propre et pur.


c) L’absence totale d’eau.


L’annulation des ablutions



Les ablutions mineures s’annulent quand une impureté
mineure est émise par l’un des deux exutoires, par le saignement d’une
blessure, par une hémorragie nasale, un crachat de sang, ou par une
impureté majeure.


Les ablutions et les lustrations pulvérales ont été prescrites aux croyants par la sourate 5, Al-Mâ’idah, verset 6 :

"Ô croyants ! Quand vous vous levez pour accomplir la prière, lavez-vous
le visage et les mains jusqu’au coude, passez-vous la main mouillée sur
la tête et lavez vos pieds jusqu’aux chevilles. Quand vous êtes en état
d’impureté majeure, purifiez-vous ! Si vous êtes malades ou en voyage
ou si l’un de vous vient de satisfaire un besoin naturel, ou si vous
avez eu des rapports avec vos femmes et que vous manquez d’eau,
recourez à la lustration pulvérale en effleurant le visage et les
mains. Dieu ne veut vous imposer de la gêne, mais Il veut vous purifier
et vous combler de Ses bienfaits. Peut-être serez-vous reconnaissants."



Les ablutions étant un Commandement divin, elles doivent précéder chaque prière : « La clé de la prière est la purification », dit un hadith du Prophète.




Les descriptions précédentes résument les règles des ablutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barakat.forumdediscussions.com
 
La prière du Docteur Mohammed Mahmud Ghali
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « la Vie après la vie » - Docteur Raymond Moody
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Emettre un gaz pendant la prière
» prière pour les enfants avortés
» Prière pour la Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam-science :: Les piliers de l'Islam :: La prière, As-salat-
Sauter vers: