Islam-science

Forum sur l'échange des connaissances, où l'on peut trouver la réponse aux questions que l'on se pose.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les permissions des jeûneurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Safiya
Admin
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: les permissions des jeûneurs   Ven 19 Sep - 8:25

Envoyé par notre soeur Nasma, qu'ALLAH la bénisse ainsi que qa famille,

ceci est un extrait du livre ' comment jeûner?' edition TAWHID écrit par Abû Bakr Fares, mais seul Dieu est le Plus SAVANT...


Est t-il permis au jeûneur de se parfumer, se brosser les dents avec de la pâte à dentifrice, de se faire des injections, de se baigner, voire de se faire soigner ou extraire une dent, sachant, dans se dernier cas, que l'on doit subir une injection anesthesiante et que l'on risque d'avaler le sang?etc...




Il ya beaucoup de choses qui sont tout à fait permises au jeûneur (mubâhât) - indifféremment en Ramadan ou lors d'un jeûne surérogatoire- et que le commun des musulmans croit, tout à fait a tort, sinon interdites (hâram), du moins désapprouvées et répréhensibles ( makrûhât), d'autant plus qu'un certain nombre de ' fuqahâ' à l'esprit sclérosé, préférant leur propre avis et celui de leurs chefs de doctrine à celui qui se base sur les paroles ( aqwât ) et la pratique traditionnelle ( Sunna) du Prophéte lui même, transmises par des canaux sûrs et fiables, tend toujours à interdire ou désapprouver ce que Dieu et Son Envoyé ont laissé licite. Il y a un hadith qui, à ce propos, dit: ' Celui qui déclare illicite le licite est pareil à celui qui déclare licite l'illicite'




Voici les actes constituant les ' mubâhat as- siyâm ou choses qui n'invalident pas le jeûne et qu'il n'y a aucun mal à faire:

1° Se lever à l'aube de la journée du jeune en état d'impureté rituelle majeure ( janâbâ)

2° User du Siwâk cure dent traditionnel rudimentaire au goût agréable en bois d' arâk, voire de pâte de dentifrice et de brosse à dents, ce qui est encore beaucoup plus répendu de nos jours, le Prophéte saws ayant dit: ' Si je ne craignais d'imposer des obligations pénibles aux gens de ma Communauté, je leur ordonnerais d'user de siwâk à chaque ablution (wudû)Hadith rapporté par Bukhârî.

3° Se gargariser la bouche ( madmada) et se rincer les narines en aspirant de l'eau ( istinshâq), actes qui font partie de l'ablution rituelle, bien qu'il faille y procéder avec précaution, pour ne pas risquer d'avaler de liquide, le Prophète SAWS ayant dit : ' Mets de l'insistance à aspirer de l'eau par les narines, sauf si tu jeûne.

4° Embrasser ou se livrer à des attouchements ou caresses entre époux pour ce sujet il ya un autre dossier si tu veut plus en savoir je peut t'envoyer ce dossier, il suffit de demander;

5° S' enduire les yeux de collyre (kuhl) ou y mettre des gouttes ( qatra) ophtalmologiques, dût-on, aprés cela, en ressentir le goût dans le gosier ( quant aux gouttes nasales ( su'ût), certains 'fuqahâ' en permettent l'usage au même titre, tandis que d'autres les proscrivent et considérent qu'elles invalident le jeûne.

6° Faire ou subir des scarifications- ventouses- ( hijâma/ ihtijâm), si l'on a la force de les supporter - usage qui faisait partie des causes d'invalidation du jeûne, avant que se statut ne soit abrogé: ' Le Prophéte SAWS a dit, IBN 'Abbas, s'est fait mettre des scarifications alors qu'il jeûnait.' Rapporté par Bukhârî.

7° Subir un prélèvement sanguin pour analyse, se faire des injections( huqan, pl. de huqna) intramusculaires, sous cutanées ou intraveineuses ( dans se dernier cas, il y a des 'fuqahâ' qui la trouve invalidante pour le jeûne si elle a pour but de nourrir le malade), prendre un lavement rectale ( huqna sharajiyya)

8° Goûter , du bout de la langue, la teneur en sel, poivre, ou autre du repas que l'on prépare ou la saveur d'une denrée alimentaire (dattes, vinaigre, olives, etc.), avant d'en acheter, à la condition expresse de ne pas AVALER! ' Il n'y as pas de mal à ce que l'on goûte vinaigre ou autre denrée tant que cela ne parvient pas jusqu'au gosier, lorsqu'on jeûne a dit Ibn Abbâs ( avis cité par Bukhârî)

9° Se rafraîchir le corps en versant de l'eau dessus, se doucher, se baigner, se gargariser la bouche, entrer au hammam, en évitant d'avaler de l'eau.

10° Se parfumer, user de pommades et de crèmes, humer des parfums, de l'encens, des fleurs et toutes odeurs agréables, mâcher de la gomme ( 'alk), a condition de na pas en avaler des particulesss, etc.



En ce qui concerne les soins dentaires et les extractions, il y a rien qui empêche d'aller chez son dentiste durant la journée du jeûne, en s'appliquant de ne pas avaler de sang du mieux que l'on pourra, et il en va de même pour tout se qu'on ne peut s'empêcher d'avaler, comme la poussière, la salive, les glaires et autres mucosités ( expectoration). La régle édictée ici par les 'fuqahâ' est 'Est permis au jeûneur tout ce dont on ne peut se prémunir'.


DIEU RESTE LE PLUS SAVANT...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barakat.forumdediscussions.com
 
les permissions des jeûneurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douanes : quelles obligations pour les voyageurs ?
» récupération jours de congés après CLM
» Offrez des repas de rupture du jeûne à des jeûneurs présents à la Mecque
» Pharmacies du secteur publique/hospitalière : nouveautés et ruptures
» Ramadan : le pique-nique de non-jeûneurs kabyles, un pied de nez aux autorités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islam-science :: Les piliers de l'Islam :: Le Ramadhan, le jeûne, as-siyam-
Sauter vers: